Education et principes

Publié le par Audy Lan

Education et principes

Comme tout le monde avant d'avoir des enfants je m'étais fixée des lignes de conduite strictes et fermes du type:

-ma chambre est celle des parents, un lieu sain et inviolable

-du coup pas de cododo dans notre lit

-il se comportera bien en société

-il obéira

-pas de sucreries avant au moins l'école (et encore)

-pas de télé (c'est le mal absolu) ou de jeux vidéo

-je n'élèverai jamais la voix... LISTE NON EXHAUSTIVE

Hum...hum...mais ça c'était avant... Avoir des enfants c'est un peu comme être en couple, pour la paix des ménages il faut savoir faire des compromis.

Certains points ne dépendent pas que de notre simple volonté comme l'obéissance et le comportement, je ne transige pas sur ces points, maintenant quand crapaud se met à hurler dans un magasin parce que je ne veux pas le laisser descendre du caddy, c'est de l'imprévisible et du réactionnel.

On a flanché sur quasiment tout les points (sauf les jeux, ils sont trop petits, mais poupou a une tendance à les prendre sur lui quand il joue à ses jeux,non violents bien sur).

Je suis pour l' ENV, mais je suis fermement opposée au laxisme, les 2 sont compatibles, éviter la "violence" tout en étant ferme.

Les règles ne s'appliquent pas à pipilette, à même pas 8 mois elle n'a le doit qu'à "non!" avec l'index préventif (ce qui en général la fait rire)

Education et principes

Quant à crapaud...Disons qu'il a du caractère, beaucoup (trop selon son père). Je reviendrais en détail dans un prochain article sur leur personnalité. C'est un nerveux, beaucoup dans l'opposition, et il n'a pas 3 ans alors vous voyez le tableau (terrible two). En général, Mr papa a tendance à renter ses grands pieds direct dans le conflit, ne supportant aucune forme de provocation et manquant très légèrement de patience. Si je les laisse ensemble, il y aura une dispute à coup sur.

Je pense que la personnalité d'un enfant est importante, c'est ce qu'il est, et conjugué avec une éducation (que j'espère bonne) cela peut donner un adulte confiant et accompli. Alors je m'adapte, il est évident que si le crapaud est en crise, de type nerveuse, je vais laisser couler,rester avec lui jusqu'à ce qu'il se calme et éviter de rester dans le conflit. En revanche, je ne rigole pas avec l'obéissance et les règles de la maison

-on ne tape pas sa soeur/le chien/le chat (en général ce n'est pas taper, c'est plus de la brusquerie)

-on ne hurle pas ou on ne court pas DANS la maison (il y a le jardin pour ça)

-on se lave les dents/se lave/s'habille quand papa-maman le disent

-on est poli

-on ne fait PAS de caprice

-on fait sa sieste (ou on se repose)

Comme il s'agit d'un jeune enfant, il est évident qu'il y a souvent transgression. Quand on lui dit/demande quelque chose, on accepte de le répéter,on en parle, on explique, en revanche, quand il y a un refus répété, on agit.

Les "faits" les plus graves ou la répétition (au 3ème "arrêtes d'embêter le chien") sont souvent accompagnés du "coin" (un principe veut que ce soit autant de minutes que son âge, il a presque 3, mais on fait souvent 5min), quand on l'en sort, on lui demande d'expliquer pourquoi il a été puni, et si possible de s'excuser (mais il commence à dire "pardon" juste pour le dire, sans le penser), dans certains cas on peut confisquer des jouets (s'il ne les range pas par exemple), je menace souvent de prendre ses peluches de dodo quand il ne dort pas (je ne le fais presque jamais car le soir s'il ne les a pas, il hurle à la mort), je le prive de certains plaisirs (promener le chien avec moi, lui lire une histoire, souvent en rapport avec la sieste), s'il ne finit pas son assiette il n'a pas de dessert (avec des limites, s'il a essayé, s'il a mangé une grosse partie, il est évident qu'on ne va pas le punir).

Parfois je hausse le ton, bien sur, quand je sens que je suis à bout, que je vais vraiment m'énerver, je l'attrape et je le mets dans sa chambre, je n'aime pas l'idée que sa chambre soit une punition (déjà qu'il n'y joue pas souvent...) mais c'est comme ça qu'on sera en sécurité et qu'on pourra se calmer, en plus en général, ça le calme direct.

Et enfin, il y a ces petits moments où je laisse libre court à ma créativité avec un poil de sadisme. Exemple, hier, nous n'étions même pas garés que crapaud affirmait "moi je ne vais pas au dodo. Pas de sie(s)te moi. Veux pas". Je n'avais pas le courage de débattre, alors j'ai utilisé l'arme absolue: le camion poubelle. Je ne sais pas pourquoi mais depuis qu'il est bébé dès qu'il entend le camion poubelle il court se cacher en chouinant. Alors, comme il arrivait au loin "si tu ne fais pas ta sieste, le camion va te prendre, il attrape les enfants pas sages"...Oui, moyennement pédagogique, mais victoire,il s'est affolé, s'est caché dans le jardin, m'a collé et a filé au lit. A utiliser avec modération ;)

Enfin, pour les cas minimes, je lui dis juste "maman est fachée/triste" et comme ça lui semble impensable il se concentre sur mon état "tu n'es pas fachée hein".

Etre parent c'est s'adapter à l'enfant. Il a du caractère mais je sais qu'il a un bon (merveilleux) fond. <3 H

Mon article n'a pas vocation à conseiller, il s'agit juste de raconter comment ça se passe ici :)

Commenter cet article