PEUT ETRE QU'UN JOUR...

Publié le par Audy Lan

PEUT ETRE QU'UN JOUR...

Quand crapaud est né, un évidence m'est vite apparue, je voulais en avoir un deuxième, il nous rendait tellement heureux et grandissait si vite. Et il était si facile, en terme d'apprentissage, un premier enfant idéal (ils le sont toujours de toute façon).

Ce qui m'a décidé c'est l'entaille au coeur quand j'ai repris mon emploi à plein temps. Surtout qu'il venait d'avoir un an.

C'était une évidence et en général vouloir un enfant c'est lié à un désir, un besoin viscéral.

Alors il y a eu elle, la chouchounette, la pipilette...

Et depuis, l'envie est partie. Ils sont là, merveilleux, en bonne santé et on a la chance d'avoir le choix du roi.

Il y a cette question souvent récurrente "alors le troisième c'est pour quand?". La semaine dernière mon osthéo me l'a posé 3 fois, lui même ayant 2 enfants il doit y penser et tente de contaminer son monde.

Je répond "entre un jour et jamais". Je foudroie poupou du regard quand il y fait allusion (lui qui se plaint d'être fatigué, de mal dormir).

Deux enfants en bas âge, faut pas mentir c'est fatigant, rester avec eux c'est à la fois du bonheur et de l'ennui. Et être enceinte...perso j'aime pas ça, c'est long mais loooooooooooooong... Et la maison est trop petite. Et je veux vraiment prendre du temps pour moi, pour me trouver professionnelement. Et,...

Mais, MAIS, il est vrai que mon schéma familial idéal c'est 3 enfants, ça l'a toujours été, même quand je disais ado "ah non, moi j'en veux pas du tout".

Et surtout, surtout, quand je les vois là, elle en train de jouer avec sa maison, lui en train d'étaler ses jouets en parlant, je me dis qu'ils grandissent horriblement vite.

Hier, elle a eu 8 mois. 8 MOIS (oui je suis dans la répétition de mots aujourd'hui)!!!!! La dernière ligne droite avant ses 1 ans. Et lui, il va rentrer à l'école en septembre.

Quand je regarde certaines photos, celles de crapaud surtout je ne peux m'empêcher de me dire que le bébé en photo et le petit bonhomme que j'ai devant moi ne sont pas les mêmes personnes, pas tout à fait... Ils changent tellement vite... Et dire que je soupirais quand on me disait "profitez ça passe si vite", et que maintenant je le dis aussi.

Je déprime à me dire qu'il n'y aura plus cette rencontre, plus de peau à peau, plus de cette odeur merveilleuse (et étrange vu de là où ils sortent...), plus de cette peau justement toute potelée et chaude,plus de ce regard croisé qui nous fait oublier les nuits blanches, les douleurs...plus de ces premières fois qui sont toujours une découverte.

Dans ces moments (et avec mon "optimisme" naturel) je me dis que le meilleur est derrière moi.

Ils sont ceux que j'ai le mieux réussi au monde. Ils sont lui et moi. Ils sont un miracle, ils le sont tous.

PEUT ETRE QU'UN JOUR...

Commenter cet article

mary au naturel 16/03/2015 21:25

Comme je te comprends.... Moi je n'ai qu'une puce mais étant séparée de son papa et vivant en couple avec son beau père depuis 1 an seulement j'entends malgré tout souvent "alors c'est pour quand le deuxieme? elle va avoir 4 ans quand même tu sais il faut lui donner un petit frère ou une petite soeur!!!" mais mince j'avance doucement, je construis je vis et ça viendra quand ça viendra!!! profite de tes doudous pour le reste la vie te le dira :)

Mary

Audy Lan 17/03/2015 06:58

Tout à fait mary, laissons le temps au temps et à l'envie aussi. Et toi, profites de ta nouvelle vie, de ton nouveau couple aussi longtemps que tu le souhaites, ce n'est pas aux autres de tracer notre chemin. Bonne journée