Bilan 1ere année d'école

Publié le par Audy Lan

Bilan 1ere année d'école

Dans moins d'une semaine, nous serons en vacances.

Enfin, crapaud sera en vacances... Parce que pour moi sera le début du vrai boulot, le double, celui d'être maman à la maison et nounou en même temps. Pas toujours facile le mercredi alors jusqu'à septembre...

Mais bon, il a vaincu l'épreuve et passe en moyenne s...attendez ah oui en maternelle tout le monde passe...

Alors cette première année, que dire...

Je pense que je peux être satisfaite de ses apprentissages, à voir ses cahiers il fait des choses sympas et progresse. Bon à vrai dire ce sont des choses qu'on a vu à la maison (comme les lettres) mais je préfère qu'il le fasse en classe et que ce soit noté "acquis" (non ce n'est pas noté, il y a juste un tampon avec la date). Les premières vacances quand je lisais ce cahier je désespérais de le voir si peu rempli "mais enfin la pâte à modeler tu sais très bien la couper avec des ciseaux, demain tu le fais devant la maîtresse hein". Bref, la mère pas du tout stressée. J'ai lâché prise et au final quasiment tout a été validé.

Bon, désormais il y a un cahier de compétences sur 3 ans en plus, mais même là je suis contente.

Je suis également fière d'avoir pu participer aux mercredis jeux de société, de l'avoir accompagné à la bibliothèque, d'avoir assisté au maternathlon etc... C'est important d'être là, ça forge les souvenirs et ça permet de l'observer en classe.

Mon fils est cet enfant qui ne se retourne pas pour me dire au revoir, qui ne pleure pas de me voir partir, qui est identique là bas que chez nous (bon courage maîtresse), qui est vif et autonome.

C'est sans doute pour ça que j'ai eu peu de retour sur comment ça se passait, au début je demandais tout les jours puis j'ai compris qu'elle me le dirait d'elle-même, et bon entendre "il bouge beaucoup" "il a été au banc" etc ça ne m'apprend pas grand chose.

et si j'avais le malheur de lui demander à lui, "faut pas le dire, sinon les autres ils vont savoir", je cherche encore qui sont les autres.

Il ne s'est malheureusement pas fait de supers copains, mais il n'est pas isolé en cours, il joue avec tout le monde. Il y a eu des coups, poupou et moi on a vu rouge, mais je me dis que c'est tout les enfants pareils (bon le jour où il est rentré scarifié du visage j'ai balancé).

Il y a des aspects plus négatifs, le fait que j'ai du mal à supporter la directrice (trop autoritaire avec les adultes, qui fait du favoritisme, qui se plaint TOUT LE TEMPS, qui dit bonjour quand elle n'a pas le choix) et j'ai eu du mal les premiers mois avec sa maîtresse, ça va mieux, mais je pense que ce n'est pas la personne qu'il faut à mon fils, il lui faut quelqu'un de doux et en même temps de survitaminé, comme lui. Bon, il ne s'en est pas plaint, c'est que lui l'aime bien, c'est le principal.

Le gros hic vient du langage, de l'appeler le petit parce qu'il est en PS, "allez les petits", "les petits venez avec bidule", ça les diminue. Nous qui avons pour habitude de le féliciter en lui disant qu'il est grand, combien de fois s'est-il énervé voire a pleuré en disant "non JE SUIS UN PETIT"!!!!!!!!!

Et, surtout, surtout, nous trouvons, son père et moi qu'il a regressé, je ne trouve pas ça logique. Mais c'est plus difficile de lui apprendre quelque chose, d'obtenir sa concentration et PIRE que tout son obéissance. Depuis qu'il va à l'école, il s'énerve beaucoup, de plus en plus, il est également super insolent, et ça ça m'énerve. On nous avait prévenu mais ce n'est jamais agréable de voir son enfant avec des défauts, dont certains qui nous semblent ingérables.

Voilà, j'espère que les vacances se passeront bien.

J'espère que les parents d'enfants rentrant en septembre se relaxeront, ils sont quoique vous en pensiez entre de bonnes mains

Commenter cet article