Etre parent c'est...

Publié le par Audy Lan

Etre parent c'est...

Aimer.

Un peu beaucoup à la folie passionément mais jamais pas du tout.

Même fâché l'amour reste.

Ce qui résume le mieux ce lien et cette affection c'est incondiotionnel.

Du moment où l'on sait qu'il est là, niché dans sa bulle au jour où l'un de nous partira (pourvu que ce soit moi) l'amour est là.

Il en faut beaucoup à une mère pour le mettre au monde, être déchirée de parts en parts et le tenir malgrè tout contre soi, émue et débordante de tendresse.

Il en faut tout autant au père pour voir sa compagne souffrir, se voir refuser beaucoup d'attention mais se montrer malgrè tout si fier de son oeuvre.

Et le garder quand on cumule les nuits à le calmer, quand ils refusent de manger ou quand ils pleurent

On aime quand on s'angoisse de ne pas les voir se réveiller.

On aime tout autant quand notre main caresse leur front brulant.

On n'arrête jamais, même dans les cris, même quand ils nous diront qu'on est vieux et cons, même quand ils s'en iront, même s'ils ne veulent plus nous voir.

Inconditionnel.

Et bien sur on aime plus fort, quand il y a un sourire, quand il y a des premières fois, quand on leur tient la main, quand on rigole tous ensemble, quand on se sert fort, encore et encore.

L'inconditionnel se nourrit de ces moments.

Les aimer toujours, encore et de plus en plus fort pour qu'eux s'acceptent, grandissent dans la confiance et peut-être qu'à leur tour ils donneront tout ça.

Car en plus d'être inconditionnel c'est extensible et transmissible.

A l'infini

Publié dans blog maman, réflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article