l'Angoisse

Publié le par Audy Lan

l'Angoisse

Je suis d'une nature très stressée. En étant maman, une pression s'est rajoutée, celle de faire bien à tout prix. Quand on est une femme, une femme moderne on se doit d'assurer partout, stress garanti!

Mais il y a des choses que je ne maîtrise pas, contre lesquelles je ne peux rien et qui me perturbent d'autant plus. Et c'est là où je voulais en venir. Je ne crains pas mes enfants, j'assume plutôt bien leurs bons et leurs mauvais côtés (oui oui je sais être objective), mais il y a un domaine où je n'assume pas, c'est le papa.

Attention, poupou c'est mon mari, c'est important, pas de soucis. Mais son côté de papa, j'ai dès fois du mal à le trouver, lui aussi sans doute...

Ma plus grande angoisse est de le laisser avec crapaud, ou pire de sortir avec eux en même temps. Il faut savoir que poupou est très très dur en matière d'éducation, très ferme, plus que moi, avec poupou ça passe ou ça passe. Il me le répète assez "les enfants sont comme ON les élève", je pourrais être d'accord, sauf qu'il entend par là que si l'enfant n'est pas comme on le souhaite, il faut le changer. GROS point de désaccord. Je suis pour l'ENV, pour la pédagogie surtout et suis très portée sur la psychologie, je pense qu'il est important de laisser s'épanouir un personnalité, tout en apportant des limites. Que le résultat n'en sera que plus beau, et surtout plus équilibré.

Là est le hic, crapaud a une personnalité qui a besoin de s'exprimer, de s'affirmer, alors il y a conflit. Quasi permanent. J'ai l'impression de vivre parfois en état de siège, et je me dis "qu'est-ce que ce sera à l'adolescence". Mr se comporte avec son fils un peu comme si c'était déjà un ado rebelle. Il a du mal à faire la différence entre un enfant qui manipule,qui commence un caprice ou une bêtise et un enfant fatigué, qui sombre lentement mais surement vers la crise de nerfs.

Exemple, la semaine dernière, quand je cherchais le fameux semainier, j'ai fait plusieurs magasins de jouets. J'en ai fait seule avec crapaud ("moi je vais avec maman, que maman et H"), il était adorable, il me tenait la main, s'intéressait mais ne réclamait rien, relativement sage puis on en a fait ensemble, crapaud était sage mais sa manie de toucher à tout a agacé son père qui a voulu lui prendre la main pour mieux le surveiller, ce qui a fait hurler mon grand "je veux maman!", on a fini avec un enfant hurlant "mamaaaaaaaaaaaaan" parce que son père le faisait sortir alors que j'avais proposé de le reprendre, bref la honte intégrale.

Cela me fait incroyablement comme peine, déjà parce que je ne peux pas toujours intervenir (règle de base: ne jamais contredire un parent devant l'enfant) , parce que je souhaiterais tellement qu'ils s'entendent bien, qu'ils jouent ensemble (oui, poupou ne joue pas beaucoup avec ses enfants) et parce que j'ai peur autant pour leur relation future que pour la construction de mon fils.

"Avec un peu de chance, tu liras cet article chouchou, et tu comprendras peut être ce que j'essaie de te dire presque tout les jours. Tu m'as promis il y a peu de faire des efforts de prendre sur toi, j'y crois, et vraiment, j'en ai besoin."

Publié dans blog maman, famille, éducation

Commenter cet article